Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Yamas 2022

navigations en mer Egée

De baie en baie de Samos à Kos

Comme prévu et réglé comme une horloge, André est bien au port de Pythagorion sur Samos pour accueillir « sa douce » !

J’arrive comme une grande en taxi (10 min depuis l’aéroport) et je suis accueillie avec un enthousiasme débordant par…….Ulysse et ……André !

Nous passerons deux nuits au port de Pythagorion, c’est un endroit charmant et d’autre part, André attend une pièce pour son équipement de plongée récemment acheté. Finalement, la livraison prendra plus de temps que prévu, on fera acheminer la pièce vers Kos et on prend la mer, direction l’île d’Agatonisi.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Le temps est calme et on se décide pour un mouillage dans une petite baie assez étroite. Après avoir mouillé l’ancre, on prend l’option d’une amarre à terre. Mais, le vent se lève en travers et nous n’avons pas mouillé assez loin dans la baie. On reprend tout le matériel et on se dit que décidemment, on a encore des progrès à faire pour cette technique de mouillage.

On change d'idée et direction le petit port d’Agatonisi. On prend une bouée juste à côté d’un voilier français ; l’espace entre les 2 bateaux nous parait un peu juste et effectivement, on se frôle  gentiment ! Les français sont super sympas et très cool mais on décide par sécurité de ……mettre une amarre à terre (tiens c’est la journée !) pour nous éloigner un peu. Et ça marche !!

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Le lendemain, direction l’archipel de Lipsi ; nous mouillons dans la même baie qu’en début de saison, la baie de Koklakoura. On mouille dans du sable de très bonne tenue, alors que la plage n’est faite que de grossiers cailloux agressifs, bizarre ! Alors que nous sommes à bord, on ressent deux secousses et on remarque simultanément un éboulis sur la falaise en face de nous : deux petits tremblements de terre, c’est la première fois que nous vivons cette expérience à bord.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Nous partons à pied en fin de journée vers la petite ville de Lipsi ; c’est une balade que nous apprécions, une route bordée de vignes et de figuiers. Après un apéritif près du port, nous avons au programme, un restaurant gastronomique : chez « Manolis Tastes » !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

« Manolis Tastes », c’est une bonne surprise, une cuisine plus élaborée que d’ordinaire ; il est vrai que les tavernes, quelque soit l’île visitée, proposent toutes les mêmes plats !

Nous avons pu déguster entre autres, de la feta grillée au miel et amandes, un feuilleté tomates-aubergines....

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Nous resterons encore une nuit supplémentaire au même mouillage, l’occasion de faire une très belle promenade sur les hauteurs de l’île, avec une très belle vue sur la baie de Lipsi et son port. La nuit sera calme.

Avec en prime un très beau lever de soleil !

Avec en prime un très beau lever de soleil !

Le lendemain, nous quittons le mouillage assez tôt pour découvrir la petite île de Macronisi au sud de Lipsi et sa magnifique piscine naturelle. Nous mouillons « grossièrement » dans les cailloux au sud de la petite île et nous serons seuls dans ce cadre de rêve. Nous le quitterons juste à temps, avant le premier bateau de touristes.  

Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!
Ils arrivent, on fuit !!

Ils arrivent, on fuit !!

Rendez-vous a été pris avec le chantier Artémis sur Leros pour une mineure réparation. André a remarqué une petite fuite d’eau dans le local moteur. Le mécano est monté à bord dès notre arrivée et nous promet une réparation dès le lendemain matin 8h. Selon lui, c’est la pompe de refroidissement d’eau de mer du moteur qui fuite.

Nous passons donc la nuit sur bouée devant le chantier. On prendra l’annexe pour s’éloigner un peu de ce cadre pas très romantique, et après une petite balade, nous irons nous restaurer dans une taverne, juste à côté de l’aéroport. A part des cheveux dans la horta (beurk !), on dira qu’on n’a pas trop mal mangé !!

Le mécano tient sa promesse et avait le bon diagnostic. Nous pouvons quitter le chantier vers midi, direction la baie de Lakki pour se protéger des vents du nord-ouest, attendus et prévus pour quelques jours.

On va mouiller la première nuit dans la petite baie à l’ouest du port. Nous la connaissons déjà et la tenue dans la vase est excellente.

De baie en baie de Samos à Kos

Le lendemain, la météo nous annonce des rafales à 8-9 Beaufort ! On lève l’ancre et on se dirige vers Lakki Marina. On « s’engouffre » dans une place disponible après avoir vainement tenté d’appeler le responsable par VHF ou téléphone portable. Il est vrai qu’on est dimanche et qu’il est à peine 9h du matin !

C’est ce qui s’appelle faire le forcing parce que plusieurs voiliers seront ensuite refoulés faute de place. Nous y resterons finalement 3 nuits même si les vents sont nettement moins violents qu’annoncés, en tout cas dans la baie de Lakki qui est manifestement bien abritée des vents N-NW.

Nous profiterons de ces journées pour déambuler dans la ville très marquée par l’occupation italienne de 1912 à 1947 (base militaire italienne) caractérisée par des bâtiments tout en arrondi, certains très bien rénovés.

Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !
Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !

Beaucoup d'arrondis en effet et quelques épaves d'ancêtres !

Nous ferons également un tour de l’île en voiture, une belle occasion pour visiter les moulins et le château fort de Pandeli : un très beau site non seulement pour le point de vue mais aussi pour le château et sa magnifique petite chapelle. Je ne parle pas de la chapelle plus récente édifiée dans l’enceinte du château !

Et le vent du NW est bien au rendez-vous, on aurait tendance à l’oublier lorsqu’on reste à Lakki.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

L’île de Leros n’est pas bien grande et on en a vite fait le tour malgré les côtes très découpées.

Un passage à Agio Marina, large baie au nord de l’île nous permet de constater l’état de la mer, bien agitée ! 

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Une dernière halte à la petite chapelle de Saint Isidore, il paraît que c’est le symbole de l’île de Leros, petite chapelle qui s’élève sur un rocher relié à la côte par un isthme très étroit.

André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !
André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !
André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !
André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !
André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !

André en pourparlers de sourds avec la madame de la chapelle au sujet d'Ulysse !

On s’arrêtera pour le lunch à Pandeli chez Zorba, recommandé par nos amis François et Christine. Excellent !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

André aura l’occasion de danser toute une soirée lors d’une panageria organisée dans une baie pas très loin de Lakki.

On retournera au mouillage dans notre petite baie habituelle pour une dernière nuit de vent avant de quitter la baie de Lakki, direction le sud de Leros et la baie de Xirokambos.

C’est une jolie baie très large, il y a déjà pas mal de bateaux au mouillage et nous décidons de mouiller non loin d’un voilier anglais. Bizarre, le couple ne répond pas à nos saluts ! Alors que nous jetons l’ancre, la femme se lève et vient sur le passavant avec un bout de drap blanc sur lequel on remarque un texte en lettres rouges. Je lui dis que je ne peux pas lire son texte et lui demande quel est le problème. Elle reste muette. André s’approchant du voilier, je peux lire « If you can read this message, it means you’re too close ! ». What !!!! Nous n’avons jamais vécu une telle situation, tellement peu cordiale et contraire à l’esprit marin, c’est le moins qu’on puisse en dire. Et puis, je ne pouvais pas lire son message au moment de mouiller l'ancre !!!!

Qu’à cela ne tienne nous poursuivons notre manœuvre mais une fois celle-ci terminée, je suis suffisamment échaudée pour aller les insulter. Je n’en ferai finalement rien, ils n’en valent pas la peine, mais ils auront quand même droit à un doigt d’honneur le lendemain lorsque nous lèverons l’ancre. Leur voilier se nomme « Touch and Go », ce n’est pas une blague !! Et petite parenthèse, notre mouillage ne les a jamais mis en difficulté !

Yamas et Touch and Go qui s'affrontent (:

Yamas et Touch and Go qui s'affrontent (:

Nous avons fait une agréable promenade le long de la falaise avec une belle vue sur l’île de Kalimnos, et visité une minuscule chapelle construite dans la roche et dédiée au signe du cancer; du jamais vu pour nous !

Quelques tavernes, de beaux espaces et une plage de galets ; c’est une station balnéaire agréable et le petit port de pêche ainsi que les caïques sont d’une propreté irréprochable.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Au revoir Leros et bonjour Kalimnos.

Ce sera sur la côte nord-est, dans la baie de Palionisos, sur bouée chez Kalidonis. Cet endroit est magique, nous sommes dans une gorge assez profonde et la plupart des bateaux sont au mouillage sur bouée, soit chez Kalidonis, soit chez Ilias ; il y a beaucoup plus de monde chez Kalidonis ! La promenade s’impose évidemment comme d’habitude, mais ce sera en laisse, les chèvres pullulent ! On passe devant la taverne de Nikolaos dont parle Navily, mais nous fuyons, Nikolas est un bavard épuisant.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Nous préfèrerons dîner chez Kalidonis sur les hauteurs. On s’est régalé, Kalidonis est charmant et la vue sur la gorge est magnifique.

On a même eu droit à un superbe lever de lune.

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Le lendemain, nous quittons à regret cet endroit à la géographie étonnante pour contourner l’île de Kalimnos par le nord, direction Emborios, situé sur la côte ouest de cette île qui est encore plus « déchiquetée » que celle de Leros.

Comme le temps est calme, nous préférons mouiller légèrement à l’ouest de la baie d’Emborios, à Crepa crepa beach. Un petit paradis ! A part un petit voilier allemand sans mât, nous sommes tout seuls et le coin est charmant.

Comme d’habitude, une chouette balade qui nous amène de l’autre côté de la baie où se trouve encore une très belle plage ainsi qu’une chapelle, comme de bien entendu !!

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Nous décidons d’aller visiter la petite île de Télendos le lendemain, et nous mouillons juste devant les quais où s’amarrent les nombreux bateaux qui amènent les touristes pour la journée. Cette île de Télendos, tout comme Kalimnos, est réputée pour ses spots d’escalade et quelques vestiges de basiliques byzantines.

C’est charmant, à l’exception du ballet incessant des bateaux de touristes. Et en plus, nous avons 4 voiliers à couple devant nous avec une kyrielle d'allemands assez bruyants.

La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !
La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !
La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !
La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !
La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !
La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !

La ville de Myrties juste en face de Télendos donne l'impression d'une grosse station balnéaire !

On n’y restera pas la nuit, et nous retournons vers Emborios pour mouiller dans la baie juste à côté ; la baie des pirates. Un look d’enfer cette baie mais quasi pas d’espaces pour se promener. Deux beach bars, un centre de yoga, et des parasols partout où il y a un peu de plage !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

On finira quand même par mouiller sur bouée dans la baie d’Emborios après avoir tourné autour pendant 48 heures ! On annonce 5 Beaufort cette nuit.

Emborios est vraiment un coin charmant : quelques tavernes bien entendu, un bord de mer bien aménagé, pas trop de parasols, de petites maisons simples et de bon goût.  Mais des chèvres "en veux tu en voilà", comme nous l’avons constaté depuis notre arrivée sur Kalimnos. Pauvre Ulysse, pas de balade en liberté !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Notre dernière halte sur Kalimnos, ce sera Pothia, la capitale de l’île et son très joli port. Puisque nous y resterons 2 nuits, nous en profiterons pour faire une séance de plongée bouteille avec Dimitri sur un site militaire (épave d’avion, mines etc…).

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets
De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets

De beaux bâtiments datant de l'époque italienne avec de superbes mosaïques de galets

N'oublions pas que Kalimnos est l'île des éponges !

N'oublions pas que Kalimnos est l'île des éponges !

Et des monstres assez particuliers !!

Et des monstres assez particuliers !!

Mais aussi une marche jusqu’au château fort, bien entendu !

Nous allons même dénicher un restaurant asiatique et nous régaler avec des baos !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
Délicieux ces baos !
Délicieux ces baos !

Délicieux ces baos !

Nous quittons Pothia, drôle d'édifice sur la côte !
Nous quittons Pothia, drôle d'édifice sur la côte !

Nous quittons Pothia, drôle d'édifice sur la côte !

Avant de quitter Kalimnos pour la petite île de Pserimos, située entre Kalimnos et Kos, nous ne manquons pas de faire un petit détour vers l’est, en direction de la gorge de Vathi ; il paraît que c’est incontournable. Mais impossible pour nous d’y mouiller, beaucoup trop étroit !

De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos
De baie en baie de Samos à Kos

Puis en route vers la petite île de Pserimos. Nous mouillerons dans la baie de Vathi (encore un Vathi !)au sud, juste à côté d’un monstre de 55 m ! Heureusement il partira le soir, mais nous avons pu observer l’organisation de la sortie plage de ces dames : le personnel installe d’abord les lits de plage et les parasols puis il revient chercher les dames pour les déposer à l’aide d’une escabelle au bord de la plage, sans oublier de leur porter le panier avec les serviettes ! Nous ne sommes pas loin des châtelaines et de leurs serfs !

De baie en baie de Samos à Kos

Loin de nous l’idée de nous allonger sur les galets, nous voilà partis pour 45 min de marche direction le petit port de Pserimos. Ça monte fort dans un sentier de cailloux et Ulysse en laisse est difficile à maîtriser, il y a des chèvres et des moutons partout ! Mais nos efforts sont récompensés : le port de Pserimos est magnifique. Une large baie de sable fin, quelques maisonnettes, c’est vraiment charmant. Par contre les quelques voiliers au mouillage sont bien ballottés !

En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie
En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie

En soirée, la demi lune se lève sur la Turquie

Après une nuit super calme à Pserimos, 0 nœuds de vent et la mer comme un lac, nous partons vers le port de Kos.

Nous avons réservé une place pour deux nuits au vieux port, pour pouvoir accueillir dignement la petite famille : Alexandra, Xavier, Amara et Noah.

Nous avons le net sentiment que la petite  famille va bien s'amuser à Kos !!

Nous avons le net sentiment que la petite famille va bien s'amuser à Kos !!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Lieux toujours magiques où ARISTEE a vogué . Souvenirs vivaces et merveilleux. Je suis heureuse pour vous et vous embrasse fort!
Répondre