Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Yamas 2022

navigations en mer Egée

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Après une nuit hyper calme devant la plage de Komi au sud de l’île de Chios, et la balade « hygiénique » du matin, nous descendons vers le Sud en direction de l’archipel d’îles de Fourni. Cet archipel est situé entre Icaria et Samos, légèrement plus au sud. Nous ferons environ 40 milles, 6h30 de navigation avec un vent force 5-6 mais seulement 2 h avant l’arrivée. Comme dit le capitaine, nous partons toujours trop tôt, il faudrait attendre le début d’après-midi puisque le vent se lève d’habitude vers 14h.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Nous décidons de mouiller dans une baie au sud de la petite ville de Fourni, à Aspa beach. On commencera par visiter les 3 plages alentour en annexe, ce qui fait le bonheur d’Ulysse après toutes ces heures de navigation.

Nous ne sommes pas loin d'une ancienne carrière de marbre et cela se voit.
Nous ne sommes pas loin d'une ancienne carrière de marbre et cela se voit.
Nous ne sommes pas loin d'une ancienne carrière de marbre et cela se voit.

Nous ne sommes pas loin d'une ancienne carrière de marbre et cela se voit.

Un voilier norvégien mouille pas très loin de nous, et on admire le capitaine, bien enrobé, qui depuis son ponton arrière et penché à genoux, fait la vaisselle à l’eau de mer. Une belle acrobatie !

Le lendemain, visite de la petite ville de Fourni au programme. On avance en annexe jusqu’à la baie de Kampi, puis, on fait le reste à pied…….nous n’avons pas compté les marches avant d’arriver à la route, mais ça montait bien ! Et on redoute déjà le retour, vu que nous comptons bien nous ravitailler.

Au loin, l'escalier peint en blanc qu'il nous faut grimper
Au loin, l'escalier peint en blanc qu'il nous faut grimper
Au loin, l'escalier peint en blanc qu'il nous faut grimper

Au loin, l'escalier peint en blanc qu'il nous faut grimper

Une fois en haut des escaliers, nous profitons d'une belle vue sur la petite ville.
Une fois en haut des escaliers, nous profitons d'une belle vue sur la petite ville.

Une fois en haut des escaliers, nous profitons d'une belle vue sur la petite ville.

La ville de Fourni est très mignonne avec ses deux ruelles centrales qui descendent vers le port, ornées d’arbres en tonnelle. Dommage que le port soit en travaux, ce qui signifie poussière et bruits assourdissants. On trouve un marchand de fruits et légumes et un supermarché pour la bière Mythos du capitaine.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Après avoir bu un pti coup, et comme on est chargé comme des baudets, nous partons à la recherche d’un taxi. Pas difficile, il n’y en a qu’un seul qui est stationné devant le café. Ce sera 5€ la course et il nous amènera jusqu’à la baie de Kampi, sur les hauteurs puisqu’il n’y pas de route qui descende jusqu’à la plage.  Nous redescendons la volée de marches avec nos provisions, pas le choix.

La baie de Kampi est à ce point inaccessible que tout arrive par la mer, y compris lits et matelas !
La baie de Kampi est à ce point inaccessible que tout arrive par la mer, y compris lits et matelas !

La baie de Kampi est à ce point inaccessible que tout arrive par la mer, y compris lits et matelas !

Nous quitterons Fourni le lendemain après-midi, direction l’île de Patmos. Et comme le temps est calme, nous choisissons une baie sur la côte Nord : Livadi Kalogirou.

Nous serons seuls au mouillage, tant mieux, il n’y a pas de place pour un deuxième bateau ! Encore une superbe découverte : une petite baie avec un tout petit port pour les quelques pêcheurs qui y ont installé des cabanes et des hangars.

Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses
Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses

Et un troupeau de chèvres qui se montrent bien curieuses

Et surtout, la belle découverte, c’est un ancien petit monastère avec une adorable chapelle. Les locaux du monastère sont loués à un couple laïque qui non seulement entretient le site, mais élève des chèvres et cultive des céréales.

 

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

L’endroit est vraiment charmant, le seul hic : pas de connexion. Il faudra aller sur les hauteurs pour trouver internet.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Nous y resterons deux nuits, bien protégés, et on en profitera pour faire quelques balades dans les environs. Une de nos balades nous amène dans une baie plus à l’Est. Sur la route, on rencontre un homme à mobylette suivi par son chien. On lui demande « Enai agori ? » (c’est un mâle ?), il nous répond « Enai tipota » (il n’est rien !) avec un signe de ciseaux avec les doigts ! On comprend qu’il n’y a pas de risque de bagarre avec Ulysse, qui lui est encore entier !!

Nous arrivons dans la baie de Lampi, réputée pour ses galets multicolores qu’il est interdit de ramasser !

Ouf !!
Ouf !!
Ouf !!
Ouf !!
Ouf !!

Ouf !!

De retour sur le bateau, et comme la baie est ouverte plein Ouest, nous pouvons admirer le coucher de soleil.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Après ce mouillage inoubliable, en route vers la capitale de Patmos, Skala, sur la côte Est. De loin, son très fameux monastère Saint Jean est bien visible ; une véritable forteresse sur les hauteurs. 

On retrouve les tout gros bateaux de croisière !
On retrouve les tout gros bateaux de croisière !

On retrouve les tout gros bateaux de croisière !

Nous ferons simplement un petit tour de reconnaissance du port avant de se diriger vers la baie de Grikou, un peu plus au Sud, où nous avons RDV avec Christine et François.

La baie de Grikou est très spacieuse et dotée de plusieurs bouées gérées par Kristos (10€/24h). François et Christine nous en avaient fait l’éloge et effectivement, cette baie est un vrai bijou !

 

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Nous y resterons 5 nuits bien abrités du coup de vent du Nord. L’occasion de parcourir la baie à pied en large et en long, de louer une voiture pour parcourir l’intérieur du pays, et aussi de monter à pied jusqu’au fameux monastère.

De belles occasions aussi pour partager apéro et repas du soir avec nos amis Christine et François.

Un excellent vin rouge pour les retrouvailles !
Un excellent vin rouge pour les retrouvailles !

Un excellent vin rouge pour les retrouvailles !

Une première balade le long de la baie nous amène au rocher de Kalikatsou ; un rocher de forme étrange où des moines se sont retirés en ermites pendant des générations. On y trouve encore des cavités impressionnantes et un escalier pour y parvenir.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

On poursuit le tour de la baie pour arriver à un chantier naval 5 étoiles !  Tout est d’une propreté impressionnante, et le restaurant est magnifiquement décoré.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

La journée voiture nous amènera d’abord à la capitale, Skala. C’est une très jolie petite ville avec ses ruelles typiques, mais elle est aussi très touristique : étant donné l’attrait du monastère Saint Jean, les immenses bateaux de croisière y font escale, tout comme à Myconos. Il y en a au moins un par jour !

Nadine se renseigne pour un saladier en bois d’olivier : 160€ !

Tous les bâtiments ont les mêmes caractéristiques, y compris les petites chapelles
Tous les bâtiments ont les mêmes caractéristiques, y compris les petites chapelles
Tous les bâtiments ont les mêmes caractéristiques, y compris les petites chapelles

Tous les bâtiments ont les mêmes caractéristiques, y compris les petites chapelles

On ne s'attend pas à retrouver une commune de Bruxelles à Skala !
On ne s'attend pas à retrouver une commune de Bruxelles à Skala !

On ne s'attend pas à retrouver une commune de Bruxelles à Skala !

Nous ferons une balade sur les hauteurs de Skala, dans le quartier Kastelli ; puis direction Kampos et sa plage. Un petit apéro et un bain de mer rafraîchissant avant de poursuivre vers le Sud.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Nous ferons un stop au chantier naval pour le déjeuner avant de continuer à pied vers la plage de Psilli Amos (« tas de sable »). Il faut la mériter cette plage !  Une longue promenade parmi les chèvres, puis une descente en zig-zag pour arriver  effectivement sur une immense plage de sable fin, ombragée par des tamaris. Heureusement qu’il y a une petite habitation, Ulysse reçoit de l’eau.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Ce trajet en voiture est l'occasion d'avoir de superbes panoramas de cette île petite et comme déchiquetée
Ce trajet en voiture est l'occasion d'avoir de superbes panoramas de cette île petite et comme déchiquetée
Ce trajet en voiture est l'occasion d'avoir de superbes panoramas de cette île petite et comme déchiquetée

Ce trajet en voiture est l'occasion d'avoir de superbes panoramas de cette île petite et comme déchiquetée

Nous revenons vers Skala pour terminer cette journée voiture comme d’habitude, par un supermarché. Ce sera un AB cette fois.

Après le repas du soir à bord, nous partons en annexe pour une dernière balade « pipi Ulysse ». Et ce sera la cata !!!! Nadine rate le ponton et plouf dans l’eau avec son GSM qui n’est évidemment pas dans un sac étanche !

Grosse panique, complètement perdue sans son GSM qui bien entendu n’a pas du tout apprécié ce bain de mer.

La journée du lendemain sera consacrée au remplacement de cet outil « vital ». Il n’y a qu’un seul magasin qui vend des GSM à Skala : on fait le siège du magasin jusqu’à l’ouverture. Ouf, très peu de choix, mais un GSM chinois pour 135€ et une vendeuse charmante qui effectue les premières étapes de mise en route.

Il faudra que son mari passe plus d’une heure sur l’appareil pour réussir à finaliser tous les paramètres. Bref, à la fin de la journée, tout est presque revenu comme avant et Nadine est à nouveau connectée avec le monde !

Nous fêterons cet évènement avec nos amis : saucisses et frites-mayo maison au menu.

Ils ont été tous les deux adorables de patience.
Ils ont été tous les deux adorables de patience.

Ils ont été tous les deux adorables de patience.

Vu le stress, Nadine aurait peut être dû aller consulter Pernille qui semble hyper douée !

Vu le stress, Nadine aurait peut être dû aller consulter Pernille qui semble hyper douée !

Avant de quitter Patmos, il nous faut visiter l’incontournable monastère Saint Jean. C’est un des lieux les plus importants de l’église orthodoxe : Saint Jean, exilé sur l’île par les Romains, y aurait rédigé « l’Apocalypse ».

On rate le sentier pour arriver à la Chora, on restera sur la route, mais du coup, on découvre de très belles ruelles et maisons avant d’arriver devant le monastère.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Nous ne visiterons qu’une petite partie de cette immense forteresse, habitée par 12 moines originaires de Patmos, âgés de 42 à 97 ans.

 

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Pour le retour, nous ne manquons pas les moulins bien visibles et du coup, on trouve le sentier qui nous ramène dans la baie de Grikou.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Une fois notre pèlerinage accompli, nous pouvons quitter Patmos l’esprit tranquille !

Direction le petit archipel de Lipsi, pas loin à l’Est de Patmos. Mouillage au Sud de l’île dans la baie de Kouloura, nous serons deux bateaux, bien protégés.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Notre promenade nous amène à la ville de Lipsi et son port en 30min. Une belle route bordée de vignes, de figuiers et d’oliviers. Tout est soigné et propre !

La petite ville est mignonne, beaucoup de bateaux amarrés au port, mais bien secoués par la houle. Nous sommes bien mieux au mouillage !

Au retour, on se laisse tentés par du vin bio vendu par une coopérative.

Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,
Toujours dans le Dodécanèse, à la découverte de Fourni, Patmos et Lipsi,

Lipsi est adorable et nous y reviendrons, une nuitée c’est beaucoup trop court pour apprécier ce superbe archipel. Mais nous avons RDV avec nos amis à Leros.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article